Manager : Créer les conditions de réussite de l’équipe, dont on a la responsabilité.

Manager : Créer les conditions de réussite de l’équipe, dont on a la responsabilité.

Quelle que soit sa taille, ses métiers, son expérience, son expertise, une équipe a des activités à réaliser et des résultats à atteindre.

Le manager doit donc s’assurer que les conditions d’exercice des activités et d’atteinte des résultats sont réunies. C’est sa première responsabilité.

D’une façon générale, nous pouvons dire que ces conditions dépendent de trois éléments principaux :

  • La stratégie,
  • La structuration interne,
  • La qualité de relation entre les managers et leurs collaborateurs.

C’est sur ces trois piliers que repose l’efficacité d’une équipe.

Nous l’observons régulièrement dans le cadre de nos missions : Les équipes qui réussissent sont celles qui travaillent avec des perspectives claires, dans un cadre structuré et stimulant à la fois.

Par contre, les équipes qui sont en manque d’efficacité et de résultats sont celles qui ne savent pas où elles vont et/ou qui souffrent de manques voir d’incohérences en termes de structuration et/ou de faiblesses dans les relations managériales.

C’est au management en général, Direction, encadrement, maitrise, selon la taille de la structure de définir et mettre en œuvre ce qui va permettre à l’équipe de réussir.

Nous allons donc donner ici quelques axes clés des conditions de réussite d’une équipe que nous détaillerons dans nos prochains articles :

Disposer de perspectives claires et partagées :

Le point de départ est la stratégie. Il est question d’exister et se développer dans des environnements en mouvement permanent.

De la stratégie découle un projet puis des orientations déclinées en objectifs et en actions.

Ne nous trompons pas, ceci est aussi vrai dans le secteur privé pour un grand groupe, pour des PME et TPE que dans  le secteur public pour les collectivités et les administrations.

Les mots peuvent être différents mais la réflexion et la logique quant à sa mise en œuvre doivent être les mêmes.

Travailler dans un cadre structuré :

Il convient de structurer les équipes autour d’un système de management cohérent :

  • Clarification de la place de chacun : Organigramme
  • Définition et répartition d’activités : Fiches de poste
  • Définition et fixation de résultats collectifs à atteindre : Objectifs
  • Définition et fixation de résultats individuels à atteindre : Objectifs
  • Modalités de communication interne
  • Méthodologie de suivi des réalisations et des résultats
  • Politique qualité
  • Politique de Gestion des Ressources Humaines

Chacun des éléments de structuration du système de management est indispensable et à adapter en fonction de la taille de la structure et des enjeux qui sont les siens. Ils doivent de plus, être cohérents entre eux et être évolutifs en fonction des besoins et des réalités.

Travailler dans un cadre stimulant :

Il convient enfin d’assurer une bonne qualité de la relation entre les managers et les équipes.

Les éléments essentiels sont simples à comprendre. Nous en citerons quatre :

  • En premier lieu, le manager doit prendre en compte le niveau d’autonomie de ses collaborateurs et s’y adapter. (L’autonomie en management est comprise comme étant la compétence plus la motivation). Directif, persuasif, participatif, animateur, là est la question !
  • La qualité de la relation passe aussi par le fait que le manager est porteur du sens du travail à réaliser et de l’exigence avec laquelle celui-ci doit être effectué. Les besoins toujours plus grands en termes de performance passent par cette notion d’exigence. Qualité, relation clients ou usagers, initiative, …
  • Attention, cette notion d’exigence n’est pas saine si elle ne s’appuie pas sur les valeurs fondamentales de la relation managériale : Ecoute, respect, confiance, reconnaissance. Ces valeurs étant à développer dans les deux sens de la relation managériale.
  • Pour terminer sur cette question de la qualité de la relation, précisons que le manager doit aussi organiser sa disponibilité auprès de l’équipe.

En résumé, nous pouvons dire que le management est un vrai métier, une vraie responsabilité alors que les environnements dans lesquels évolue l’entreprise se durcissent. Après cette première approche nous vous proposons d’approfondir chacun de ces points dans les articles à venir.

 

 

Jean-Yves L’HUILLIER

06 85 10 73 75

Me contacter

JYL

%d blogueurs aiment cette page :