• +33 (0)4 68 52 82 60
  • jylhuillier[at]visionpartagee.com

Développer la Peine Conscience

Développer la Peine Conscience

Le terme Pleine Conscience est-il en train de passer dans le langage commun ?

C’est possible, tant les livres, les articles, les groupes, les interviews  sur ce sujet se sont multipliés ces dernières années.

Est-ce une mode qui passera ou la réponse au besoin de revenir à soi au beau milieu de nos rythmes de vie avec nos « obligations », nos multiples engagements, nos connexions diverses ?

Est-ce une mode qui passera ou la réponse au besoin de revenir à soi pris dans les vagabondages réguliers de notre esprit, dans notre difficulté à être présent à ce que l’on fait ?

Il semble bien que le bon sens d’une part et les difficultés rencontrées par chacune et chacun indiquent que c’est un besoin qui devient de plus en plus conscient. La conscience de la difficulté à être présent à ce que l’on fait se développe et avec elle le besoin de revenir à soi.

Ceci étant posé, il reste à comprendre comment faire pour développer progressivement la conscience de soi, de ce que l’on fait au moment présent, puis la conscience de nos pensées et du vagabondage de notre esprit et enfin la conscience de nos motivations, de nos habitudes, voir de nos addictions.

Il peut être question de qualité de présence en s’entrainant à être attentif pour sortir de la dispersion et évoluer vers :

  • Moins de stress
  • Meilleure capacité de prise de décisions
  • Sortie progressive du pilotage automatique
  • Limitation des moments de rumination, de critiques de soi-même, des autres et des situations

Voici quelques pistes pour avancer sur le comment faire :

  • Respecter un temps de pause entre chaque activité
  • Chercher progressivement à reprendre contact avec soi-même par la conscience de la respiration, par la réduction du rythme
  • Faire moins de choses / alléger les plannings
  • Ne faire qu’une seule chose à la fois
  • Aller moins vite

Ceci peut sembler paradoxal, mais le fait d’appliquer ces quelques règles de base ne feront pas prendre du retard sur « votre programme ». La qualité de présence, la conscience du temps qui passe sont aujourd’hui des règles enseignées dans les stages de gestion du temps. Lorsque nous faisons en conscience ce que nous avons à faire, il y a moins de fatigue, moins de confusion, moins de stress et le temps qui passe est visible.

Prochain article : Prendre soin de soi

Jean-Yves L’HUILLIER

Me contacter

Jean-Yves L'Huillier

Laissez un commentaire